Comment écrire les nombres en lettres ?

Nombres en lettres

Dès la classe de primaire, les enfants reçoivent des leçons concernant l’écriture des chiffres et des nombres en lettres. Plusieurs règles de grammaire s’appliquent et même une fois adulte, beaucoup ne les maîtrisent pas encore. Il est donc nécessaire de revoir un peu les bases. Ce sera utile dans de nombreuses situations, surtout dans le monde professionnel. Faire des fautes est assez décrédibilisant.

L’utilisation du trait d’union

Le trait d’union est un élément important dans l’écriture des chiffres en lettres, surtout si celui-ci est un numéral composé à la manière de « dix-huit » ou encore « trente-deux ». La règle est valable pour des valeurs dépassant la centaine et même au-delà de deux mots (cent-dix-neuf ou un-million-soixante-huit par exemple). Les réformes de l’orthographe établies en 1990 en ont décidé ainsi. En effet, avant, seuls les nombres au-dessous de « cent » nécessitent l’emploi du trait d’union.

L’accord au pluriel

C’est sans doute l’un des aspects de l’écriture des nombres en lettres qui prêtent le plus à confusion. Il faut retenir que « vingt » et « cent » prennent toujours la marque du pluriel (un « s »), lorsqu’ils sont à la fin du mot ou qu’ils sont multipliés comme « deux-cents » ou quatre-vingts.

Par ailleurs, comme « million » et « milliard » sont plutôt considérés comme des noms et non des adjectifs numéraux, alors ils s’accordent au pluriel. En outre, comme mentionné précédemment, il est possible de mettre des traits d’union, même au-delà de cent, sauf avant « million » et « milliard ». Ainsi, on n’écrit pas, par exemple, « cent-quarante-millions », mais bien « cent-quarante millions ».

Cependant, attention aux nombres invariables comme mille (1000) notamment et la plupart des autres déterminants numéraux. Dans le cas où le mot est aussi utilisé pour désigner une page, une adresse, une date ou encore un rang, alors il n’y a pas d’accord avec le pluriel même pour « vingt » et « cent ».

Cas des fractions

Les fractions s’écrivent de manière particulière. Dénominateurs et numérateurs ne doivent pas être liés par un trait d’union. Ainsi, 2/3 s’écrira par exemple « deux tiers ». Il faut cependant prêter une certaine attention à des cas qui peuvent induire en erreur. En effet, cinquante-et-un centièmes (51/100) est tout à fait différent de cinquante et un centième (50 et 1/100), d’où l’importance de bien évaluer la présence ou non des traits d’union.

Quand faut-il écrire un nombre en lettres ?

Dans la littérature, l’écriture des nombres en lettres est privilégiée. Le topo est le même lorsqu’il s’agit de textes juridiques ou si des réglementations l’imposent notamment pour les devis ou factures. La représentation numérique est surtout recommandée pour les documents ou revues scientifiques.

En résumé alors, ces principales règles sont assez faciles à retenir. Bien qu’il subsiste des pièges, ce n’est pas compliqué de les appliquer. C’est au niveau de l’accord avec le pluriel que l’on se trompe le plus souvent. Il n’y a pas de mal à revoir ces bases en cas d’oubli.

Comment écrire les nombres en lettres ?
Retour en haut